Carnet de voyage : Visiter Oslo en quelques jours

Olso, Capital de Norvège, Ville des statues moches, ainsi nommé par moi (et je suis presque sûr par plein d’autres gens aussi),

Etant donné que la ville est située assez loin de la côte et des centres d’intérêts en Norvège, J’y ai passé 2 jours, un au début, un à la fin. Je vais donc essayer de faire un récit concis de ces deux journées, et deux nuits aussi.

Avion pour la Norvege

Notez le petit « No Step » juste au cas ou

Arrivé à l’aéroport dans la soirée, je prends le train afin de rejoindre le centre et je me retrouve à 23h dans la gare. J’avais fait assez peu de préparation, j’avais juste regardé vite fait où je pouvais poser ma tente.

N’étant pas sûr si le camping sauvage en Norvège est aussi facile que internet le disait, je demande confirmation aux deux policiers patrouillant devant la gare.

Après leurs brèves recommandations (pas de feu, à plus de 150 mètres des bâtiments et pas dans le centre). Je décide de me rendre là où j’avais prévu de poser ma tente, le Park Ekeberg, un peu au sud. J’avais vu sur Internet que le bivouac pour la nuit y était très facile, ce que je n’avais pas vu c’est que c’était quand même 40 minutes à pied de la gare et sur un colline.

Une fois arrivé et ma tente posée dans un bosquet, je m’endors … à moitié en dehors de la tente parce que c’était la journée la plus chaude de l’année en Norvège et qu’il faisait plus de 30 degrés.

Parc Ekeberg

Balade dans le centre

Le lendemain je pars visiter Oslo. Ma première journée fut principalement une balade dans les rues du centre d’Oslo sans me concentrer sur un point précis.

Oslo Opera House

Je passe notamment devant le fameux opéra d’Oslo … mais si comme celui de Sydney, mais en moche et moins connu …
Port d'Oslo

Je me pose un peu sur le port en admirant la forteresse d’Akershus, que je prendrai le temps de visiter plus tard et j’arrive devant l’imposant hôtel de ville à l’architecture … géométrique.

Hotel de ville oslo

Après être passé par l’office de tourisme, très complet et très utile, je remonte la rue commerçant en passant devant la galerie nationale et le palais Royale.

Palais royale et national gallery

Rue commercante Oslo

C’est comme Time Square … avec moins de gens, moins de building, moins de voitures, moins de panneaux publicitaires … bon c’est pas du tout comme Time Square en fait

A 15h, je prends le train afin de rejoindre la côte et de découvrir la Norvège en auto-stop.

Pour une première journée je ne suis pas très convaincu par la ville, accueillante et assez calme, il y a peu de monuments qui marquent vraiment et on fait vite le tour du centre.

visiter Oslo

Bien entendu, ça c’était avant, pour ma deuxième journée, j’ai eu beaucoup plus de temps et j’ai visité plus la ville en détail.

Alors que je revenais de mon séjour dans les Lofoten, je rejoins pour la seconde fois, le parc Ekerberg, en choisissant cette fois une meilleure vue, directement sur la baie.

Ekeberg nuit

Parc de sculpture de Vigeland

Lors de mon premier passage dans la ville, j’avais trouvé que les Norvégiens avaient assez mauvais goût en termes de statues, mais étant d’origine bruxelloise et sachant que chez nous on a un gamin qui pisse dans la rue photographié par des milliers de touristes, qui suis-je pour juger …

parc Frogner

Après ma visite au parc de sculpture de Vigeland, je dois cependant confirmer et renommer la ville : Oslo, la ville des statues moches.

Le parc se trouvant un peu au nord-est du centre dans le parc Frogner (un parc dans un parc, comme dans Inception), rassemble les œuvres du sculpteur Gustav Vigeland. On retrouve donc plus de 200 sculptures en Bronze qui attire plus d’un million de visiteurs par an.

Jusque-là tout sonne bien … puis on découvre le parc.

Allée de statue oslo

De loin ça a l’air de rien, mais de près …

L’allée principale est bordée par des statues d’adultes et d’enfants, dans des positions improbables, étranges voire choquantes pour certains …

Statues de  Vigeland

donc de gauche à droite on a : Le mec qui court tout nu avec son enfant sur le dos, le papa qui balade ses enfants, le couple qui se bat ou qui danse, c’est selon et enfin la femme aux cheveux spaghetti

4 bébés attaquant un homme

Oui donc en fait les 4 bébés représentent des démons enfermés dans des corps d’enfants qui attaquent un adulte .. mais tout va bien hein

On arrive ensuite sur une magnifique fontaine faites de corps humain en bronze, et l’on découvre en haut des escaliers, le Monolith.

Fontaine frogner parc

Chaque détail est magique, les petites cultures sur le bord, les coins avec des corps entre-mêlées et le centre avec des adultes nus, encore.

Sculpture la plus célèbre du parc avec ses 14 mètres de granites et composé de 121 corps humains grimpant vers le ciel …

Monolith

Oui donc de loin, c’est juste un monolith … de près s’est l’apothéose du parc

Autour, on trouve d’autres sculptures qui renforcent la position centrale du Monolith et fais ressortir le désire de l’homme de se rapprocher du spirituel et du divin (ce n’est pas une blague, c’est wikipédia qui le dit)

Vigeland exposition

Je peux pas décrire chaque statue mais je tiens à signaler que selon les norvégiens, il n’y a rien de sexuels, ils sont juste tous tout nu dans des positions absurdes

Au bout du parc se trouve, la roue de la vie, qui est un cadran solaire … fait de corps humains (y a même un bébé) qui est symbole d’éternité (je déconne pas, c’est vraiment ça).

Roue de la vie oslo

Human Centipède version Novégien

Après avoir admiré ces magnifiques statues censé représenter le voyage de l’homme du berceau jusqu’à sa tombe, mais qui me fera me demander si le mec ne s’est pas piqué à la farine, je me rends à la forteresse d’Akershus.

Statues oslo

Forteresse d’Akershus

Situé près du port, la forteresse a eu une position stratégique durant de nombreux siècles. Très bien entretenue avec beaucoup de différents recoins dans l’enceinte de la forteresse.

 Forteresse d'Akershus

Photo par Tomasz Sienicki

Un tour guidé est aussi disponible, mais les informations fournies à l’office du tourisme sont suffisantes pour découvrir l’histoire de la forteresse.

Forteresse

Musée Folklorique Norvégien

Pour ma dernière visite de la journée, je pars pour la presqu’ile de Bygdoy, où se trouve le musée folklorique Norvégien et le musée des bateaux Vikings, malheureusement celui-ci était fermé et je ne peux que visiter le musée folklorique.
Musée folklorique norvegien
Ce musée en pleine air présente 155 maisons traditionnelles des différentes régions de la Norvège. Il y a beaucoup d’activités organisés pour les enfants, sauf qu’il pleuvait, donc il y avait pas d’enfants.

Maison folklorique oslo

Il y avait même personne en fait, même au guichet, c’était entrée libre, et j’ai donc profité du musée à mon aise.

Eglise norvegienne

J’ai ensuite passé une bonne demi-heure bloqué sous une rampe dans un skatepark en attendant qu’il arrête de pleuvoir avant d’aller me balader une dernière fois en ville et de rejoindre l’aéroport.

Conclusion

Oslo est une ville très agréable, au premier abord on pense avoir vite fait le tour, mais la ville à son lot de choses à voir, même si un weekend est suffisant pour en faire le tour.

Et puis niveau statues terrifiantes et moches on est bien servi, et ça c’est bien quand même.

Statue moche

Faudra quand même qu’on me dise ce que le mec a pris pour sortir des trucs comme ça

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *