Une Journée à Greenwich

Greenwich

Situé au sud ouest de Londres, la ville est surtout connue pour son observatoire, son histoire maritime et donne son nom au méridien de Greenwich, « méridien d’origine » qui sert de référence internationale de longitude.

A noter que ce n’a pas été le seul méridien d’origine et qu’actuellement le méridien de référence utilisée par l’IERS se trouve à 102 mètres du méridien de Greenwich

Toujours est-il que ce samedi je suis parti visiter la ville, facilement accessible grâce au DLR, le trajet est assez rapide du centre de Londres, vous pouvez aussi prendre le bateau sur la Tamise depuis le centre vous permettant de voir toute la ville jusqu’à Greenwich. Il existe aussi un tunnel piéton depuis le sud de Dog’s Island.

 

La plupart des choses à voir et à faire sont situés dans le centre même et accessible à pied.

Au bord de la rivière se trouve le Cutty Sark, célèbre navire britannique ayant servi au commerce du thé et de laine et dernier de son genre, après restauration et rénovation il est maintenant visitable 12£.

Juste à côté, the Old Royal Naval College où se trouve maintenant l’université de Greenwich, le Royal Naval College et le Trinity College de Musique, l’entrée des bâtiments est gratuit, n’hésitez pas à allez voir le fameux mur peint dans le bâtiment King William Court, ça vaut le coup d’œil.

 

Au sud se trouve le parc de Greenwich au milieu duquel se trouve le Royal Observatory, probablement un des sites scientifiques le plus important au monde, le National Maritime Museum et la Queen house.
Je ne m’attarderais pas sur le musée mais plutôt sur l’observatoire.

Trônant en haut de la colline et divisé en plusieurs bâtiments, l’ancien observatoire est imposant de part son histoire et son importance scientifique. On y trouve la Flamsteed house transformée en musée présentant l’histoire de l’endroit avec sa court dans laquelle on trouvera le fameux méridien représenté au sol par une ligne se finissant sur la Millenium clock.

Pour accéder à la cour il faut malheureusement passer par le musée payant (7£), on peut voir la cour et la ligne de l’extérieur où les gens font la file pour prendre « la » photo devant la Millenium clock … le musée est intéressant, mais faire la file pour une photo, non merci
De plus la Millénium clock ne m’intéresse pas vraiment, je préfère la ligne sur le sol et ce qu’elle représente.

 

 Mon intérêt se penchera ensuite sur un autre bâtiment derrière l’observatoire, le planétarium dans lequel il y a l’exposition temporaire « The Astronomy Photographer of the Year 2014 ». Tout simplement magnifique, j’ai toujours été passionné par l’espace, mais les photos présentées sont juste incroyables et on a l’impression d’être parfois sur une autre planète.

 

Gagnant de cette année dans deux sections : Mark Gee

Malheureusement l’exposition est un peu petite et assez encombrée,  mais d’autres salles présentant interactivement beaucoup de points intéressants sur l’histoire de l’astrologie et les questions en suspend, on trouve aussi la partie planétarium en tant que telle avec différents show présenté pour 6,50£

De retour dans le centre je me balade dans le quartier et passe entre autre par Greenwich Market et devant St. Alfege, l’église baroque avant de rentrer en DLR.

 

En résumé Greenwich vaut vraiment le détour si vous avez déjà bien visité Londres. Avec beaucoup de ses bâtiments classés au patrimoine de l’UNESCO et une ambiance très agréable loin du centre de Londres la ville en attirera plus d’un. Je reviendrai probablement faire les musées une prochaine fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *